Courant écologique de fermes suisse

Les installations au biogaz produisent une électricité propre à partir du purin et du fumier et contribuent à faire baisser les émissions de méthane.

Le projet soutenu par La Poste suisse réduit les gaz à effet de serre dommageables pour l'environnement et encourage l'utilisation d'énergies renouvelables pour l'électricité et le chauffage. Dans les exploitations agricoles traditionnelles, le méthane, gaz à effet de serre nuisible pour l'environnement, s'échappe librement dans l'atmosphère du fait du stockage de purin et de fumier. Grâce aux installations au biogaz, les fermes de Suisse peuvent maintenant produire une électricité plus propre. Pour ce faire, le méthane sera recueilli dans des réservoirs hermétiques et exploité dans une centrale de chauffage à distance. L'engrais de ferme est une source d'énergie de la biomasse de grande valeur qui pourra être utilisé de manière plus efficace grâce à ce projet. Cela aboutira à la création d'emplois au niveau local et régional, et la valeur ajoutée restera dans le domaine rural.

Utilité écologique

Le projet réduit de manière significative le méthane, gaz à effet de serre très nuisible pour l'environnement, grâce à l'installation de méthaniseurs dans les fermes. Cela permet en outre d'utiliser l'engrais de ferme comme source d'énergie de biomasse. On favorise ainsi l'utilisation d'énergies renouvelables pour l'électricité et le chauffage. La biomasse résiduelle des unités de production après fermentation est un engrais de grande valeur dont l'odeur est moins forte.

La production décentralisée d'énergie vient en complément de l'agriculture et de l'élevage, sans menacer l'exploitation ni l'entretien des paysages de culture. Un autre avantage de l'installation au biogaz est qu'elle utilise la chaleur perdue. On peut ainsi par exemple chauffer des étables, des appartements ou des serres, ou alimenter un réseau de chauffage avec l'énergie récupérée.

Utilité économique

Le projet soutient les exploitants d'installation au biogaz dont la capacité de production électrique installée se situe entre 50 et 400 kilowatts. L'engrais de ferme, le fumier et le purin constituent 80% des apports utilisés par les installations au biogaz. Les revenus supplémentaires provenant de la vente des attestations de réduction des émissions de carbone rendront possible une exploitation plus rentable des unités de production.

Ce projet, axé sur la protection du climat, favorise aussi le développement technologique des unités de production au biogaz hermétiques.

Utilité sociale

Au travers de ce projet, c'est la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité en Suisse qui progresse. Les projets innovants comme celui-ci sont créateurs de nouveaux emplois auprès des fournisseurs locaux de biomasse ou des entreprises qui construisent, exploitent et entretiennent les installations biogaz. De plus, la chaleur produite par le système de refroidissement des moteurs de ces installations représente une source d'énergie fiable et quantifiable. La totalité de la chaîne de création de valeur ajoutée peut ainsi être maintenue dans les régions rurales. Les installations subventionnées sont réparties dans toute la Suisse.