CCT Poste: paquet salarial approuvé

Communication du 26.01.2001

La Direction du groupe et le Conseil d'administration de la Poste ainsi que la conférence de branche du syndicat Communication et l'assemblée de branche du syndicat transfair ont approuvé le paquet salarial 2000/2001. La partie y relative de la CCT peut donc être considérée comme approuvée et intégrée à la convention collective; sa mise en application peut démarrer. Les négociations CCT se termineront en principe en avril. L'objectif est de pouvoir mettre en vigueur pour les personnes nouvellement engagées dès le 1er juillet 2001 la CCT Poste, qui se fonde sur la loi sur le personnel fédéral.

Avec effet rétroactif au 1er janvier 2001, toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs de la Poste bénéficieront d'une augmentation générale de salaire de 2,5%; de celle-ci, 1,5% seront intégrés au salaire de base, le 1% restant, soit au minimum 600 fr. pour le personnel à temps plein, sera versé sous forme de bonus unique. Dès 2002 la durée des vacances sera progressivement augmentée en deux étapes, de sorte que dès 2003 l'ensemble du personnel de la Poste bénéficie au minimum de 5 semaines de vacances. La durée normale du travail reste fixée à 41 heures par semaine. Il a enfin été convenu de la mise en place d'un nouveau système salarial. Il comprend 14 échelons de fonction en lieu et place des 31 classes de salaire prévues jusqu'ici par le statut des fonctionnaires. Ce sont désormais les exigences propres à la fonction qui sont déterminantes pour la classification. Les salaires individuels tiendront également compte de l'expérience pertinente et des performances du salarié. Les collaboratrices et collaborateurs actuels de la Poste obtiennent une garantie salariale jusqu'au 31 décembre 2003; en l'occurrence, leur salaire actuel ne sera pas rétrogradé. La prorogation éventuelle de cette mesure rera rediscutée en temps voulu par les partenaires sociaux. Pour les membres du personnel âgés de plus de 55 ans, la garantie salariale s'étend à l'ensemble de la durée de leur engagement. Le paquet salarial comprend par ailleurs une redéfinition des différentes allocations. Des primes de fidélité seront désormais versées dès la dixième année d'ancienneté, sous forme d'argent ou de vacances. Le congé maternité payé est de 4 mois si la collaboratrice a travaillé effectivement au minimum 12 mois à la Poste, sinon il est de 2 mois.