Coopération entre La Poste et l' EPFL

Communication du 19.09.2001

La Poste Suisse et l' «Ecole polytechnique fédérale de Lausanne » (EPFL) sortent des sentiers battus en matière de coopération : la Direction du groupe de la Poste et la Présidence de l'EPFL ont approuvé dans son principe un partenariat et ont signé une déclaration d'intention allant dans ce sens. L'EPFL va créer à cet effet une chaire intitulée «Management des Industries de Réseau» (MIR).

L'EPFL et la Poste ont l'intention de coopérer dans les domaines de la recherche, de la formation et du transfert des connaissances. La chaire en question sera rattachée à la nouvelle faculté «Environnement naturel et construit». Elle permettra également de participer au programme «Management des technologies», qui a été mis au point avec la Haute Ecole de Commerce (HEC) de l'Université de Lausanne. Les principaux thèmes dévolus à cette nouvelle chaire relèveront du vaste domaine de la direction d'entreprises dans le contexte de la déréglementation et de la libéralisation. La chaire MIR, dont le financement de base sera assumé par la Poste, doit être pourvue d'ici à la fin du mois d'octobre 2002 et les activités d'enseignement débuteront à cette date.

Objectifs de l'EPFL

Leader dans le domaine de recherche Réseau/Infrastructure/Technologie (télécommunications, logistique, transport, énergie/communication, biotechnologie, information/technologie etc.), l'EPFL dispose d'une solide expérience, qui lui permet désormais d'ouvrir de nouveaux horizons dans le domaine du management également. Elle pourra ainsi concrétiser sa nouvelle stratégie grâce à cette chaire MIR. En sa qualité d'entreprise technologique spécialisée en logistique et en communication, la Poste constitue pour cette haute école un partenaire idéal et unique en matière de gestion des infrastructures de réseaux importants. La Poste pourra offrir à l'EPFL un vaste champ de pratique pour la recherche et la transformation appliquées.

Objectifs de la Poste

La décision de coopérer avec l'EPFL a été en partie motivée par la bonne combinaison d'enseignement et de recherche qu'offre cet institut universitaire dans les domaines de la technologie, de la logistique et du management. Par ailleurs, l'EPFL allie de manière optimale non seulement une orientation suisse à une orientation internationale mais aussi le secteur public à l'économie privée. Enfin, l'excellente réputation internationale de cet institut universitaire romand a également contribué à faire pencher la balance en sa faveur. Par cette nouvelle coopération, la Poste poursuit deux objectifs essentiels. D'une part, elle entend avoir accès aux connaissances récentes et interdisciplinaires indispensables aux activités commerciales. Il s'agit là essentiellement de connaissances touchant au domaine de la gestion mais aussi à ceux des entreprises de réseau et de la politique. D'autre part, la collaboration avec l'EPFL doit permettre à la Poste de développer de nouvelles idées et de les tester comme elle n'aurait pas pu le faire elle-même en entreprise.